Je suis Louis, un homme de 34 ans, d’origine africaine, au corps athlétique et de petite taille. Je travaille comme infirmier et je suis en couple avec une femme magnifique. Mon orientation sexuelle est hétérosexuelle, mais j’ai un fantasme récurrent de domination et de mari cocu. Ma bite est de taille moyenne, légèrement courbée vers le haut et non circoncise.

Un jour, je me retrouve avec ma partenaire sur une plage paradisiaque. Le soleil tape fort, la chaleur est écrasante. Nos corps sont enduits de crème solaire, brillants sous les rayons du soleil. L’eau turquoise de la mer scintille à l’horizon. Nous sommes là, allongés sur nos serviettes, à profiter de ce moment de détente quand je remarque un homme qui regarde ma compagne avec insistance. Il est grand, musclé, avec un regard intense. Je sens mon fantasme prendre vie et je décide de le mettre en pratique.

Je me tourne vers ma partenaire, lui chuchotant à l’oreille : « Tu vois cet homme là-bas ? Je veux que tu ailles le séduire. » Elle me regarde, surprise, hésitante. Je la rassure : « Je serai là, je t’observerai de loin. Fais-moi confiance. » Elle hésite encore un instant, puis se lève, se dirigeant vers l’homme avec une démarche sensuelle. Je me sens déjà excité, mon chibre commençant à durcir dans mon maillot de bain.

Je m’installe un peu plus loin, derrière un rocher, d’où je peux observer la scène sans être vu. Je vois ma partenaire commencer à flirter avec l’homme, lui parlant avec un sourire séduisant. Il semble ravi de la situation, ses yeux se posant sur les courbes de sa silhouette. Je me sens dominateur, contrôlant la situation à distance, et en même temps, je ressens l’excitation du mari cocu. Ma queue se durcit de plus en plus, je la sens gonfler dans mon maillot de bain.

Ma partenaire est une vraie chaudasse, elle sait comment exciter les hommes. Elle se rapproche de lui, ses mains effleurant son torse musclé. Je les vois s’embrasser, un baiser langoureux, plein de désir. Je sens mon cœur battre la chamade, l’adrénaline monte en moi. Je suis excité comme jamais, ma bite est dure comme de la pierre, prête à exploser.

Ils s’éloignent vers un endroit plus isolé de la plage, je les suis discrètement. Je les vois s’allonger sur le sable, leurs corps enlacés. Je les imagine déjà se déshabiller, se toucher, se caresser. Je me sens comme un voyeur, un pervers, mais c’est ce qui me fait bander. Je me sens dominateur, contrôlant la situation, même si je ne suis qu’un simple spectateur.

Je vois ma partenaire en train de sucer la bite de l’homme, ses lèvres enserrant son chibre dur et épais. Elle le pompe avec avidité, comme une vraie salope. Je sens mon excitation monter encore plus, ma queue est prête à exploser. Je me branle discrètement, mon regard fixé sur la scène devant moi. Je les imagine dans différentes positions, à genoux, en levrette, couché sur le ventre, sur le dos les jambes écartées.

Je les vois s’enduire de crème solaire, leurs corps brillants sous le soleil. L’homme se frotte contre ma partenaire, sa queue dure frottant contre sa chatte mouillée. Je les imagine en train de baiser, leurs corps en sueur, leurs gémissements de plaisir. Je sens ma queue palpiter dans ma main, mon excitation est à son comble.

Soudain, je vois l’homme se lever, sa bite dure dressée vers le ciel. Il se positionne derrière ma partenaire, prêt à la prendre en levrette. Je sens mon excitation monter encore plus, je me branle de plus en plus vite. Je les imagine en train de baiser, leurs cris de plaisir résonnant dans l’air. Je me sens dominateur, contrôlant la situation, même si je suis juste un spectateur.

Mais soudainement, la scène s’arrête. L’homme se retourne, comme s’il avait senti ma présence. Ma partenaire me regarde, un mélange d’excitation et de peur dans les yeux. Je me retrouve face à un choix : continuer à observer en secret ou me faire connaître. Le suspense est à son comble, laissant une question en suspens : que va-t-il se passer ensuite ?

[À suivre…]Je me retrouve soudainement pris dans un tourbillon de questions et d’émotions. Mon cœur s’emballe, je suis à la fois effrayé et excité. L’homme me regarde, son chibre toujours dressé, sa poitrine se soulevant au rythme de sa respiration haletante. Ma partenaire est immobile, attendant que je fasse un choix.

Je décide alors de me lever, sortant de ma cachette. Je m’approche d’eux, ma bite toujours dure dans mon maillot de bain. Je sens leur regard sur moi, mélange de surprise et d’excitation. Je me sens dominateur, contrôlant toujours la situation, même si je suis le mari cocu dans cette histoire.

« Je veux que tu continues à la baiser, » dis-je à l’homme, ma voix ferme et assurée. Il sourit, un sourire plein de désir et de lust. Ma partenaire se retourne, me regardant avec des yeux pleins de questions. « Fais-moi confiance, » lui dis-je, lui caressant la joue.

L’homme se positionne derrière elle, sa bite prête à pénétrer sa chatte mouillée. Je me place devant eux, regardant la scène avec avidité. Je vois sa queue s’enfoncer dans sa chatte, la faisant gémir de plaisir. Je me branle, ma main glissant le long de mon chibre dur et palpitant.

Je les observe dans différentes positions. L’homme la prend en levrette, ses mains fermement agrippées à ses hanches. Je vois sa bite entrer et sortir de sa chatte, l’entendant gémir de plaisir. Je me sens excité, ma queue prête à exploser.

Ensuite, ils changent de position. L’homme s’allonge sur le dos, ma partenaire au-dessus de lui. Elle s’empale sur sa bite, ses seins rebondissant au rythme de ses mouvements. Je les imagine en train de baiser, leurs corps en sueur, leurs gémissements de plaisir résonnant dans l’air.

Je vois l’homme doigter sa rondelle, la préparant pour la sodomie. Il la retourne, la positionnant à genoux, le cul en l’air. Il enfonce sa bite dans son anus, la faisant crier de plaisir et de douleur. Je me branle de plus en plus vite, mon excitation à son comble.

Je les observe pendant qu’ils baisent, leurs corps s’entrechoquant, leurs gémissements remplissant l’air. Je me sens comme un voyeur, un pervers, mais c’est ce qui me fait bander. Je me sens dominateur, contrôlant la situation, même si je ne suis qu’un simple spectateur.

Je vois l’homme se retirer, sa bite dure et couverte de sperme. Ma partenaire se retourne vers moi, un sourire coquin sur les lèvres. Elle s’approche de moi, sa main effleurant ma queue dure. Elle se met à genoux, sa bouche enserrant mon chibre.

Elle me suce avec avidité, sa langue glissant le long de ma queue. Je sens ma bite palpiter dans sa bouche, prête à exploser. Je me sens dominateur, contrôlant la situation, même si je suis juste un spectateur.

Soudainement, je sens mon sperme monter. Je gémis, ma bite pulsant dans sa bouche. Elle avale tout mon foutre, sa langue léchant mes dernières gouttes. Je me sens satisfait, mon corps tremblant de plaisir.

Je regarde l’homme, il sourit, se rhabillant. Je le remercie d’un signe de tête, il fait de même avant de s’éloigner. Je me tourne vers ma partenaire, la prenant dans mes bras.

« Merci, » lui dis-je, lui embrassant le front. « Tu es parfaite. »

Cette expérience a été plus que je n’aurais pu l’imaginer. J’ai réalisé mon fantasme, me sentant dominateur et cocu en même temps. C’était une expérience intense, remplie d’excitation et de plaisir. Je me sens satisfait, prêt à recommencer. Mais pour l’instant, je profite de ce moment avec ma partenaire, nos corps enlacés, le soleil se couchant à l’horizon

Publications similaires