Je m’appelle Rayane, un métis de 28 ans, grand et musclé, travaillant comme chimiste. Je suis en couple, mais j’ai toujours nourri un fantasme dévorant : le triolisme et la double pénétration. Un jour, dans un jardin public, j’ai retrouvé deux de mes amis proches, avec qui j’ai toujours entretenu une complicité sexuelle. Je les avais invités en leur faisant part de mon fantasme et ils avaient accepté avec enthousiasme.

Le soleil commençait à décliner, teintant le ciel d’une lumière orangée. Je sentais mon cœur battre la chamade dans ma poitrine, tandis que mes amis, un sourire coquin aux lèvres, s’approchaient de moi. L’un d’eux, un brun ténébreux nommé Mathieu, m’a pris le visage entre ses mains et a plongé ses lèvres dans les miennes. Nos langues se sont entremêlées dans un baiser langoureux, tandis que l’autre, un blond aux yeux bleus perçants nommé Lucas, a commencé à me caresser le corps. Ses mains expertes ont glissé sous mon t-shirt, effleurant mes abdos saillants, me faisant frissonner de désir.

Je me suis rapidement retrouvé nu, allongé sur l’herbe fraîche, tandis que Mathieu et Lucas s’occupaient de moi. Leurs mains parcouraient mon corps, explorant chaque recoin, tandis que leurs bouches se promenaient sur ma peau, me faisant gémir de plaisir. Je sentais mon chibre se dresser, dur comme de la pierre, tandis que Lucas s’est mis à me sucer avec avidité. Ses lèvres expertes glissaient le long de ma queue, tandis que sa langue tournoyait autour de mon gland, me procurant un plaisir intense.

Pendant ce temps, Mathieu s’est mis à me doigter, préparant mon anus pour la double pénétration à venir. Ses doigts habiles glissaient dans mon fion, me dilatant doucement, tandis que je gémissais de plaisir. Je me sentais complètement soumis à leurs désirs, et j’adorais ça. J’étais leur chienne, leur salope, prêt à me faire baiser comme une chaudasse en rut.

Mathieu a finalement retiré ses doigts de mon cul, et je les ai entendus se mettre en position. Je me suis mis à quatre pattes, offrant mon cul à mes deux amants, tandis qu’ils se positionnaient derrière moi. Je sentais leurs bites dures contre mes fesses, et j’ai commencé à me cambrer, désireux de les sentir en moi.

Mathieu a été le premier à me pénétrer, enfonçant sa queue dans mon cul avec un grognement de plaisir. Je l’ai senti me remplir, me dilater, tandis que je gémissais de plaisir et de douleur mêlés. Puis, Lucas a enfoncé sa bite dans ma bouche, me faisant sucer son chibre tandis que Mathieu me baisait. Je me sentais complètement rempli, étiré, tandis que mes deux amants me prenaient en sandwich.

Puis, Lucas s’est retiré de ma bouche, et je l’ai senti se positionner derrière moi. Je me suis crispé, sachant ce qui allait suivre. Lucas a enfoncé sa bite dans mon cul, à côté de celle de Mathieu, et j’ai crié de plaisir tandis qu’ils m’enculaient en même temps. Je me sentais étiré au maximum, rempli de leurs queues dures, tandis qu’ils me baisaient avec passion.

Je sentais leurs couilles claquer contre mes fesses, tandis qu’ils me pénétraient de plus en plus profondément. Je gémissais comme une salope, tandis que mes amants me faisaient l’amour avec passion. Je sentais leur sueur couler sur mon corps, tandis que leurs respirations s’accéléraient. Je savais qu’ils allaient bientôt jouir, et j’étais désireux de sentir leur sperme chaud se déverser en moi.

Mais soudain, Mathieu s’est retiré de moi, laissant un vide dans mon cul. Je me suis retourné, surpris, et je l’ai vu se mettre en position, allongé sur le dos, sa bite dressée vers le ciel. Il m’a fait signe de m’asseoir sur lui, et j’ai obéi, m’empalant sur sa queue dure. Je l’ai senti me remplir de nouveau, tandis que Lucas s’est positionné derrière moi, prêt à me prendre en levrette.

Je me suis mis à chevaucher Mathieu, tandis que Lucas m’enculait de plus en plus profondément. Je sentais leurs bites se frotter l’une contre l’autre à travers la mince paroi de chair qui séparait mon cul de mon trou de balle, et j’ai commencé à gémir de plus en plus fort. Je me sentais comme une vraie cochonne, une chienne en chaleur, tandis que mes amants me baisaient avec passion.

Mais juste au moment où j’allais jouir, Lucas s’est retiré de moi, laissant mon cul vide et béant. Je me suis retourné, frustré, et je l’ai vu se mettre en position, allongé sur le dos à côté de Mathieu. Ils m’ont fait signe de m’allonger sur eux, et j’ai obéi, m’étendant sur leurs corps musclés.

Mathieu a commencé à me sucer la bite, tandis que Lucas s’est mis à me doigter de nouveau. Je sentais ses doigts glisser dans mon cul, me préparant pour la suite des événements. Je me demandais ce qu’ils allaient me faire subir, tandis que l’excitation montait en moi. Je savais que la suite allait être encore plus chaude, encore plus intense, et je n’en pouvais plus d’attendre.

A suivre…Je me suis retrouvé allongé sur leurs corps musclés, mon chibre dur comme de la pierre, tandis que Mathieu me suçait avec avidité. Ses lèvres expertes glissaient le long de ma queue, tandis que sa langue tournoyait autour de mon gland, me procurant un plaisir intense. Pendant ce temps, Lucas s’est mis à me doigter de nouveau, ses doigts habiles glissant dans mon cul, me préparant pour la suite des événements. Je sentais mon anus se dilater, tandis que je gémissais de plaisir et d’anticipation.

Mathieu s’est finalement retiré de ma bite, me laissant haletant et désireux de plus. Il m’a fait signe de me mettre à quatre pattes, et j’ai obéi, offrant mon cul à mes deux amants. Lucas s’est positionné derrière moi, tandis que Mathieu s’est mis à genoux devant moi, sa bite dressée vers le ciel. Je savais ce qu’ils voulaient, et j’étais plus qu’excité à l’idée de leur donner ce qu’ils désiraient.

J’ai commencé à pomper la bite de Mathieu avec avidité, tandis que Lucas a enfoncé sa queue dans mon cul. Je l’ai senti me remplir, me dilater, tandis que je gémissais de plaisir et de douleur mêlés. Puis, Mathieu a commencé à me baiser la bouche, enfonçant sa queue dans ma gorge tandis que Lucas me baisait le cul. Je me sentais complètement rempli, étiré, tandis que mes deux amants me prenaient en sandwich.

Lucas a commencé à me baiser de plus en plus fort, ses couilles claquant contre mes fesses tandis qu’il me pénétrait de plus en plus profondément. Je sentais sa bite dure glisser dans mon cul, tandis que Mathieu me baisait la bouche avec passion. Je gémissais comme une salope, tandis que mes amants me faisaient l’amour avec férocité. Je sentais leur sueur couler sur mon corps, tandis que leurs respirations s’accéléraient.

Puis, Mathieu s’est retiré de ma bouche, me laissant haletant et désireux de plus. Il m’a fait signe de me mettre sur le dos, et j’ai obéi, m’allongeant sur l’herbe fraîche, tandis qu’ils se positionnaient au-dessus de moi. Mathieu s’est mis à me sucer les tétons, tandis que Lucas a enfoncé sa bite dans mon cul. Je l’ai senti me remplir de nouveau, tandis que je gémissais de plaisir. Puis, Mathieu a enfoncé sa queue dans ma bouche, me faisant sucer son chibre tandis que Lucas me baisait.

Je me sentais complètement soumis à leurs désirs, et j’adorais ça. J’étais leur chienne, leur salope, prêt à me faire baiser comme une chaudasse en rut. Je sentais leurs bites dures glisser dans mon corps, tandis que je gémissais de plaisir. Je sentais mon propre chibre dur et dressé, tandis que l’excitation montait en moi. Je savais que j’allais bientôt jouir, et j’étais désireux de sentir leur sperme chaud se déverser en moi.

Lucas a commencé à me baiser de plus en plus fort, tandis que Mathieu me suçait avec passion. Je sentais leurs couilles claquer contre mon corps, tandis qu’ils me pénétraient de plus en plus profondément. Je gémissais comme une cochonne, tandis que mes amants me faisaient l’amour avec férocité. Je sentais leur sueur couler sur mon corps, tandis que leurs respirations s’accéléraient.

Puis, Mathieu s’est retiré de ma bouche, me laissant haletant et désireux de plus. Il m’a fait signe de me mettre sur le ventre, et j’ai obéi, m’allongeant sur l’herbe fraîche, tandis qu’ils se positionnaient derrière moi. Lucas a enfoncé sa bite dans mon cul, tandis que Mathieu s’est positionné au-dessus de moi, sa bite dressée vers le ciel.

Je me suis mis à pomper la bite de Mathieu avec avidité, tandis que Lucas me baisait le cul. Je l’ai senti me remplir, me dilater, tandis que je gémissais de plaisir et de douleur mêlés. Puis, Mathieu a commencé à me baiser la bouche, enfonçant sa queue dans ma gorge tandis que Lucas me baisait le cul. Je me sentais complètement rempli, étiré, tandis que mes deux amants me prenaient en sandwich.

Lucas a commencé à me baiser de plus en plus fort, ses couilles claquant contre mes fesses tandis qu’il me pénétrait de plus en plus profondément. Je sentais sa bite dure glisser dans mon cul, tandis que Mathieu me baisait la bouche avec passion. Je gémissais comme une salope, tandis que mes amants me faisaient l’amour avec férocité. Je sentais leur sueur couler sur mon corps, tandis que leurs respirations s’accéléraient.

Puis, Lucas a retiré sa bite de mon cul, me laissant haletant et désireux de plus. Il m’a fait signe de me mettre à genoux, et j’ai obéi, m’agenouillant devant eux, tandis qu’ils se positionnaient devant moi. Mathieu a enfoncé sa bite dans ma bouche, tandis que Lucas a enfoncé la sienne dans mon cul. Je l’ai senti me remplir de nouveau, tandis que je gémissais de plaisir.

Je me sentais complètement soumis à leurs désirs, et j’adorais ça. J’étais leur chienne, leur salope, prêt à me faire baiser comme une chaudasse en rut. Je sentais leurs bites dures glisser dans mon corps, tandis que je gémissais de plaisir. Je sentais mon propre chibre dur et dressé, tandis que l’excitation montait en moi. Je savais que j’allais bientôt jouir, et j’étais désireux de sentir leur sperme chaud se déverser en moi.

Mathieu a commencé à me baiser la bouche de plus en plus fort, tandis que Lucas me baisait le cul avec férocité. Je sentais leurs couilles claquer contre mon corps, tandis qu’ils me pénétraient de plus en plus profondément. Je gémissais comme une cochonne, tandis que mes amants me faisaient l’amour avec passion. Je sentais leur sueur couler sur mon corps, tandis que leurs respirations s’accéléraient.

Puis, Mathieu s’est retiré de ma bouche, me laissant haletant et désireux de plus. Il m’a fait signe de me mettre sur le dos, les jambes écartées, et j’ai obéi, m’allongeant sur l’herbe fraîche, tandis qu’ils se positionnaient au-dessus de moi. Lucas a enfoncé sa bite dans mon cul, tandis que Mathieu a commencé à me doigter la rondelle. Je l’ai senti me dilater davantage, tandis que je gémissais de plaisir.

Puis, Mathieu a enfoncé sa bite dans mon cul à côté de celle de Lucas, et j’ai crié de plaisir tandis qu’ils m’enculaient en même temps. Je me sentais étiré au maximum, rempli de leurs queues dures, tandis qu’ils me baisaient avec passion. Ils ont commencé à me pénétrer de plus en plus profondément, tandis que je gémissais de plaisir et de douleur mêlés. Je sentais leurs couilles claquer contre mes fesses, tandis qu’ils me baisaient avec férocité.

Je sentais mon propre chibre dur et dressé, tandis que l’excitation montait en moi. Je savais que j’allais bientôt jouir, et j’étais désireux de sentir leur sperme chaud se déverser en moi. Ils ont continué à me baiser avec passion, tandis que je gémissais de plaisir. Je sentais leur sueur couler sur mon corps, tandis que leurs respirations s’accéléraient.

Puis, je les ai sentis se crisper, tandis qu’ils jouissaient en moi. Je sentais leur sperme chaud se déverser dans mon cul, tandis que je gémissais de plaisir. Ils se sont retirés de moi, me laissant haletant et tremblant de plaisir. Je me suis allongé sur l’herbe fraîche, tandis que mes amants se blottissaient contre moi. Je sentais leur sueur et leur sperme sur mon corps, tandis que je me sentais complètement satisfait et heureux.

Nous sommes restés allongés dans l’herbe, tandis que le soleil se couchait et que la nuit tombait. Nous avons parlé et ri, tandis que nos corps se refroidissaient. Puis, nous nous sommes levés et avons remis nos vêtements, tandis que nous nous préparions à rentrer chez nous. Je savais que cette expérience resterait gravée dans ma mémoire pour toujours, et je me suis promis de la revivre encore et encore.

Je me sentais complètement épanoui et heureux, tandis que je rentrais chez moi. Je savais que j’avais réalisé mon fantasme le plus profond, et que j’avais partagé un moment intense et passionné avec mes amants. Je savais que je voulais recommencer, et que je voulais explorer encore plus loin les plaisirs de la chair. Je savais que je voulais être leur salope, leur chienne, leur cochonne, et que je voulais me soumettre à leurs désirs les plus profonds.

Et je savais que je voulais le faire encore et encore, jusqu’à ce que je sois complètement épuisé et satisfait. Je savais que j’étais une chaudasse, une salope, une chienne en chaleur, et que je voulais être prise et baisée comme telle. Et je savais que je voulais le faire avec mes amants, les hommes qui m’avaient donné le plaisir le plus intense et le plus profond que j’avais jamais connu

Publications similaires