Je m’appelle Hana, une jeune femme d’origine latino de 19 ans, grande et athlétique, avec des courbes qui ne passent pas inaperçues. Ce soir, je me rends à un concert avec mes amis, vêtue d’une tenue décontractée qui met en valeur ma poitrine ferme et ronde, de taille moyenne, avec des mamelons proéminents et des aréoles foncées. Ma chatte, serrée et légèrement asymétrique, avec des lèvres internes proéminentes et une couleur rose foncé, est déjà humide d’excitation. Mes fesses rebondies et fermes, en forme de cœur, ne font qu’ajouter à mon allure séduisante.

Je suis bisexuelle et j’aime explorer mes fantasmes, notamment le triolisme et la domination. Ce soir-là, je ressens une forte attirance pour l’un de mes amis, un homme hétérosexuel qui travaille comme boucher et qui est en concubinage. Il est musclé, avec un chibre de taille moyenne, légèrement courbé vers le haut et non circoncis. Je remarque que mon amie, une femme homosexuelle, semble également attirée par lui. Une idée coquine germe alors dans mon esprit : proposer à mes deux amis de réaliser un fantasme commun en profitant de l’ambiance électrisante du concert.

« Hé, les amis », dis-je en les regardant avec un sourire coquin, « vous n’avez jamais pensé à réaliser un de vos fantasmes les plus fous ? Je suis sûre que l’ambiance ici pourrait nous aider à nous laisser aller. »

Le boucher me regarde avec un air interrogateur, mais je peux voir une étincelle d’intérêt dans ses yeux. Mon amie, quant à elle, semble déjà excitée par la proposition.

« Qu’est-ce que tu proposes, Hana ? », demande le boucher, sa voix légèrement tremblante.

« Eh bien », répondis-je en me rapprochant d’eux, « je pense que nous pourrions tous les trois profiter de cette soirée d’une manière très spéciale. Je sais que tu es attiré par moi, et je sais que tu l’es aussi, mon amie. Pourquoi ne pas explorer nos désirs ensemble ? »

Le boucher hésite un moment, mais la curiosité et l’excitation prennent le dessus. Mon amie, quant à elle, est déjà toute excitée à l’idée de ce qui pourrait se passer.

Nous nous dirigeons vers une loge privée de la salle de concert, mon cœur battant la chamade alors que je me prépare à vivre une expérience sexuelle intense et inoubliable. Je peux déjà sentir ma chatte devenir de plus en plus mouillée, mon excitation montant d’un cran à chaque pas que je fais vers la loge.

Une fois à l’intérieur, je me tourne vers mes amis et leur souris, mes yeux brillants d’excitation et de désir. Je me rapproche du boucher, mes mains glissant sur sa poitrine musclée, et je peux sentir son chibre durcir à travers son pantalon.

« Tu es sûre de toi, Hana ? », demande-t-il, sa voix rauque de désir.

« Oui, je suis sûre », répondis-je en me mordant la lèvre inférieure, « Je veux te sentir en moi, je veux te sucer et te faire sentir tellement bien. »

Le boucher grogne de désir et m’embrasse passionnément, ses mains explorant mon corps tandis que je commence à careJe me presse contre lui, mes mains explorant chaque muscle de son torse alors que notre baiser devient de plus en plus passionné. Mon amie, ne voulant pas être en reste, se joint à nous, ses mains glissant le long de mon corps, caressant mes seins et descendant lentement vers ma chatte déjà détrempée. Je gémis dans la bouche du boucher, mon corps tremblant de désir alors que les mains de mon amie commencent à me doigter habilement.

« Oh, putain, oui », gémis-je, mes hanches se trémoussant pour accueillir ses doigts. « Continue, salope, fais-moi jouir. »

Le boucher, ne pouvant plus résister à l’envie, commence à déboutonner son pantalon, libérant son chibre dur et pulsant. Je me mets à genoux devant lui, prenant sa queue dans ma main et commençant à le pomper lentement, ma langue jouant avec le bout de son gland. Je peux sentir son excitation monter, sa respiration devenant plus rapide et plus saccadée alors que je continue à le sucer avec avidité.

Mon amie, quant à elle, continue à me doigter, ses doigts glissant dans et hors de ma chatte trempée alors qu’elle m’embrasse dans le cou. Je peux sentir son souffle chaud contre ma peau, ses gémissements se mêlant aux miens alors que nous nous abandonnons tous les trois à nos désirs les plus profonds.

Le boucher, incapable de résister plus longtemps, me soulève et me retourne, me plaçant en position de levrette sur le canapé de la loge. Il se place derrière moi, sa bite dure et pulsante s’apprêtant à pénétrer ma chatte dégoulinante.

« Tu es prête, salope ? », demande-t-il, sa voix rauque de désir.

« Oui, putain, baise-moi », répondis-je, mes hanches se trémoussant d’impatience. « Je veux te sentir en moi. »

Il grogne et enfonce sa queue en moi d’un seul coup, me faisant crier de plaisir alors qu’il commence à me baiser avec force. Ses couilles claquent contre mon clitoris à chaque coup de rein, me faisant monter de plus en plus haut vers l’orgasme.

Mon amie, ne voulant pas être laissée de côté, se place devant moi, ses doigts remplaçant la bite du boucher dans ma bouche. Je commence à les sucer avidement, mes gémissements étouffés par ses doigts alors que le boucher continue à me baiser sans relâche.

Je peux sentir mon orgasme approcher, ma chatte se contractant autour de sa queue alors que je me rapproche de plus en plus du bord. Le boucher, sentant mon plaisir imminent, commence à me baiser encore plus fort, ses couilles claquant contre moi alors qu’il me prend avec une intensité incroyable.

« Putain, oui, baise-moi, baise-moi ! », crie-je, mes doigts s’agrippant aux coussins du canapé alors que je me laisse aller à l’orgasme.

Je sens ma chatte se contracter autour de sa bite, mon corps tremblant de plaisir alors que je jouis avec une intensité incroyable. Le boucher, incapable de résister plus longtemps, se retire de moi et jouit sur mon cul, son sperme chaud et épais coulant le long de mes fesses.

Mon amie, ne voulant pas être en reste, me fait basculer sur le dos et commence à me lécher la chatte avec avidité, sa langue jouant avec mon clitoris sensible alors que je me débats sous ses coups de langue. Je sens un autre orgasme monter en moi, mes gémissements remplissant la loge alors que je me laisse aller à
Josh, mon ami hétéro et boucher, est subjugué par ma proposition. Son regard passe de mes seins à mes lèvres pulpeuses, puis descend vers mon entrejambe. Mon amie, une jeune femme homosexuelle à la beauté envoûtante, semble également séduite par l’idée. Elle caresse lentement sa poitrine généreuse, ses yeux fixés sur Josh avec un désir brûlant.

« Qu’est-ce que tu proposes exactement, Hana ? », demande Josh, sa voix tremblante trahissant son excitation.

« Je veux que nous vivions une expérience unique, tous les trois », répondis-je en me rapprochant de lui, ma main effleurant son torse musclé. « Je veux que tu nous baises, Josh. Je veux que tu nous fasses découvrir des sensations que nous n’avons jamais connues auparavant. »

Mon amie, dont je préfère taire le nom pour préserver son intimité, acquiesce avec un sourire coquin. Ses mains continuent de parcourir son corps, ses doigts pinçant légèrement ses tétons durs à travers son haut.

Josh hésite un instant, mais la curiosité et le désir finissent par prendre le dessus. « D’accord », dit-il enfin, un sourire malicieux étirant ses lèvres. « Mais je préviens, je ne vais pas faire dans la dentelle. »

Ces mots me font frissonner d’anticipation. Nous quittons la foule en délire du concert et nous rendons dans une loge privée, à l’écart des regards indiscrets. À peine la porte est-elle fermée que Josh m’attrape par la taille et m’embrasse passionnément. Ses mains explorent mon corps, caressant mes seins, pinçant mes tétons, descendant vers ma chatte trempée.

Je gémis dans sa bouche, mes mains glissant sous son t-shirt pour sentir la chaleur de sa peau. Mon amie, quant à elle, se presse contre moi, ses mains se joignant à celles de Josh pour explorer mon corps.

Josh finit par se détacher de moi et se dirige vers mon amie. Il l’embrasse avec fougue, sa main glissant entre ses cuisses pour la caresser. Mon amie gémit de plaisir, ses mains agrippant le t-shirt de Josh.

Je me déshabille lentement, les regardant s’embrasser tout en me caressant. Josh se détache de mon amie et se dirige vers moi, ses yeux rivés sur mon corps dénudé. Il me pousse doucement sur le lit, se positionnant entre mes jambes écartées.

Sans un mot, il enfonce sa bite dure en moi, me faisant crier de plaisir. Il me baise lentement, ses coups de reins puissants et réguliers. Ses mains caressent mes seins, pinçant mes tétons durs. Je sens mon plaisir monter en moi, ma chatte se contractant autour de sa queue.

Mon amie se joint à nous, sa bouche se posant sur mes seins, ses doigts caressant mon clitoris. Je gémis de plus belle, submergée par les sensations que m’apportent leurs caresses combinées.

Josh accélère le rythme, ses coups de reins devenant plus puissants, plus rapides. Je sens que je vais bientôt jouir. « Oh putain, oui ! Baise-moi, Josh ! », crie-je, mes ongles s’enfonçant dans sa peau.

Josh grogne de plaisir, ses coups de reins devenant encore plus puissants. Quelques instants plus tard, je jouis avec intensité, mon corps secoué par des spasmes de plaisir. Josh se retire de moi et se dirige vers mon amie, qui l’attend avec impatience, les jambes écartées.

Il la pénètre d’un coup sec, la faisant crier de plais

Publications similaires