Je me nomme Noemie, une femme de 46 ans, grande et mince, reconnue pour mon talent de bijoutière. Mariée, mais ouvertement bisexuelle, j’ai toujours nourri le fantasme d’une expérience sexuelle avec mes amis les plus proches. Ce soir-là, dans une boîte de nuit, l’opportunité se présente enfin.

Vêtue d’une robe moulante qui met en valeur mes courbes, je me sens désirée et puissante. Je danse avec mes amis, nos corps se frottant les uns aux autres au rythme de la musique. Je sens l’excitation monter en moi, mon désir pour eux devenant de plus en plus intense. Je me sens chaude, humide, prête à exploser.

Je décide de prendre les choses en main. Je chuchote à l’oreille de mes amis mes fantasmes les plus profonds. « J’ai envie de vous tous, » leur dis-je, « Je veux sentir vos bites dures dans ma bouche, dans ma chatte, dans mon cul. » Je leur parle de mon envie de domination et de soumission, de bondage et de discipline. « Je veux être attachée, punie, » leur murmurais-je, « Je veux aussi vous dominer, vous ordonner de me satisfaire. »

Mes amis sont surpris au début, mais ils se laissent rapidement séduire par mes mots crus et explicites. Je peux voir le désir briller dans leurs yeux, leurs chibres se dressant dans leurs pantalons. Ils sont excités, prêts à réaliser mes fantasmes les plus fous.

Nous quittons la boîte de nuit, nous dirigeant vers un endroit plus privé. Là, je me mets à genoux devant eux, prête à les sucer, à les pomper jusqu’à ce qu’ils jouissent dans ma bouche. Je prends la première queue dans ma main, la caressant lentement avant de la mettre dans ma bouche. Je sens la chaleur, la dureté de la bite contre ma langue, le goût salé du pré-sperme sur mes lèvres. Je pompe, je suce, je lèche, jusqu’à ce que mon ami gémisse de plaisir et éjacule dans ma bouche.

Je me lève ensuite, me penchant en avant, offrant mon cul à mes amis. « Enculez-moi, » leur dis-je, « Je veux sentir vos bites dans mon fion. » Je sens une main sur mes fesses, les écartant pour révéler mon anus. Un doigt entre en moi, me préparant pour la pénétration. Je gémis de plaisir, sentant mon cul s’ouvrir, s’étirer pour accueillir la bite de mon ami. Il entre en moi, profondément, me baisant avec passion et intensité.

Je me retourne ensuite, m’allongeant sur le dos, les jambes écartées. « Baisez-moi, » leur dis-je, « Je veux sentir vos queues dans ma chatte. » Je sens une bite entrer en moi, me remplissant, me faisant gémir de plaisir. Je suis mouillée, excitée, prête à jouir. Je sens une autre bite entrer dans ma bouche, me baisant la bouche alors que mon ami me baise la chatte.

Mais ce n’est que le début. Je sais que cette nuit sera une nuit de plaisir et de découverte de soi, une nuit où je réaliserai mes fantasmes les plus profonds avec mes amis les plus proches. Je suis prête à tout, prête à être leur salope, leur chienne, leur cochonne. Je suis prête à être dominée, soumise, puis à les dominer à mon tour. Je suis prête à tout, prête à vivre une expérience que je n’oublierai jamais.

Mais pour l’instant, je me laisse aller, me laissant baiser, sucer, doigter par mes amis. Je gémis de plaisir, sentant mon corps se tendre, prêt à jouir. Je sais que cette nuit sera inoubliable, une nuit de plaisir et de découverte de soi. Et je suis prête à tout pour vivre cette expérience jusqu’au bout.

A suivre…Je sens mon corps se tendre, prêt à jouir alors que mes amis continuent de me baiser, de me sucer, de me doigter. Je gémis de plaisir, sentant mon corps se tordre sous leurs assauts. Je suis mouillée, excitée, prête à tout pour prolonger cette sensation de plaisir intense.

Je me retourne, me mettant à quatre pattes sur le lit, offrant mon cul à mes amis. « Enculez-moi, » leur dis-je, « Je veux sentir vos bites dans mon fion. » Je sens une main sur mes fesses, les écartant pour révéler mon anus. Un doigt entre en moi, me préparant pour la pénétration. Je gémis de plaisir, sentant mon cul s’ouvrir, s’étirer pour accueillir la bite de mon ami. Il entre en moi, profondément, me baisant avec passion et intensité.

Je sens une autre bite entrer dans ma chatte, me remplissant complètement. Je suis prise en sandwich entre mes deux amis, leur chienne, leur salope. Je gémis de plaisir, sentant mes deux trous se faire baiser en même temps. Je suis au bord de l’orgasme, mon corps se tendant de plus en plus.

Je sens une main dans mes cheveux, me tirant en arrière pour que je puisse sucer une troisième bite. Je pompe, je suce, je lèche, jusqu’à ce que mon ami gémisse de plaisir et éjacule dans ma bouche. Je savoure le goût salé de son foutre, sentant son sperme couler sur mes lèvres.

Je me retourne ensuite, m’allongeant sur le dos, les jambes écartées. « Baisez-moi, » leur dis-je, « Je veux sentir vos queues dans ma chatte. » Je sens une bite entrer en moi, me remplissant, me faisant gémir de plaisir. Je suis mouillée, excitée, prête à jouir. Je sens une autre bite entrer dans ma bouche, me baisant la bouche alors que mon ami me baise la chatte.

Mais je veux plus. Je veux être dominée, soumise. « Attachez-moi, » leur dis-je, « Je veux être votre chienne, votre salope. » Je sens des cordes autour de mes poignets, de mes chevilles, me liant au lit. Je suis à leur mercy, prête à être punie, à être utilisée pour leur plaisir.

Je sens une main sur ma chatte, me doigtant, me pinçant le clitoris. Je gémis de douleur, de plaisir. Je sens une autre main sur mes seins, me pinçant les tétons. Je gémis de nouveau, sentant la douleur se transformer en plaisir. Je sens une bite entrer dans ma bouche, me baisant la bouche alors que mes amis continuent de me doigter, de me pincer.

Je sens une bite entrer dans mon cul, me baisant le cul alors que je suce la bite dans ma bouche. Je suis prise en sandwich, ma chatte et mon cul se faisant baiser en même temps. Je gémis de plaisir, sentant mon corps se tendre, prêt à jouir. Je sens une main sur ma gorge, me serrant, m’étouffant légèrement alors que je suis baisée de tous les côtés.

Je sens mon corps se tendre, mon orgasme arrivant enfin. Je gémis de plaisir, sentant mes muscles se contracter autour des bites dans ma chatte et mon cul. Je sens les bites se retirer, sentant le sperme chaud couler sur mon corps. Je suis épuisée, mais satisfaite. Je sais que cette nuit restera gravée dans ma mémoire pour toujours.

Je me réveille le lendemain matin, mon corps encore endolori de la nuit précédente. Je souris, me souvenant des moments de plaisir intense que j’ai vécus avec mes amis. Je sais que cette expérience a renforcé notre amitié, que nous avons partagé quelque chose de spécial, de profond.

Je me lève, prenant une douche pour me débarrasser des traces de la nuit précédente. Je me regarde dans le miroir, me voyant comme une femme forte, puissante, capable de réaliser ses fantasmes les plus profonds. Je sais que cette expérience m’a changée, m’a permis de découvrir des aspects de moi-même que je ne connaissais pas.

Je m’habille, prête à affronter une nouvelle journée. Je sais que cette expérience restera gravée dans ma mémoire pour toujours, que je me souviendrai toujours de cette nuit de plaisir et de découverte de soi. Je souris, prête à affronter la journée avec un nouveau sentiment de confiance, de puissance. Je suis une femme, une amante, une amie. Et je suis fière de l’être

Publications similaires