Je m’appelle Elyas, un agriculteur africain de 27 ans, grand et rond, vivant en concubinage. Je m’identifie comme bisexuel et j’ai toujours fantasmé sur le triolisme et les plans à plusieurs. Un soir, j’ai décidé d’organiser une soirée entre amis chez moi. Les verres s’enchaînent et l’atmosphère devient de plus en plus chaude. Je sens mon désir monter en moi.

Ma meilleure amie, une femme aux courbes généreuses, est assise à côté de moi sur le canapé. Je me rapproche d’elle et commence à lui chuchoter des mots coquins à l’oreille. « Tu sais que tu me fais envie depuis longtemps, ma belle, » lui dis-je. Elle répond à mes avances, un sourire coquin aux lèvres. « Je le sais, Elyas. Je t’ai toujours trouvé attirant aussi, » me dit-elle.

Nous commençons à nous embrasser passionnément, nos langues se cherchent et se trouvent. Mes mains parcourent son corps, caressant ses seins, sa taille, ses hanches. Elle gémit de plaisir, ses mains se glissent sous mon t-shirt, caressant mon torse.

Notre ami commun, un homme musclé, nous regarde avec désir. Je lui fais signe de nous rejoindre. Il hésite un instant, puis se lève et vient s’asseoir à côté de nous. Je peux voir l’excitation dans ses yeux. « Tu veux jouer avec nous, beau gosse ? » lui dis-je. Il hoche la tête, un sourire en coin. « Je veux vous baiser tous les deux, » répond-il.

Nous nous retrouvons alors dans une étreinte passionnée, se caressant et se déshabillant mutuellement. Je suis aux anges, en plein épanouissement sexuel. J’adore la fellation et le cunnilingus, et je me régale en satisfaisant mes partenaires. Je suce la bite de mon ami musclé, tandis que ma meilleure amie se régale de ma queue. Elle est douée pour pomper, sa bouche chaude et humide m’entoure complètement.

Je me laisse ensuite dominer par mon ami musclé. Il me retourne et me met à genoux, en levrette. Je sens sa bite dure contre ma rondelle, il me doigte pour me préparer. Je gémis de plaisir, la douleur mêlée au plaisir me fait frissonner. Il me pénètre ensuite, lentement mais sûrement. Je sens sa bite dure s’enfoncer dans mon fion, me remplir complètement. Il commence à me baiser, de plus en plus vite, de plus en plus fort. Je gémis de plaisir, mes cris remplissent le salon.

Ma meilleure amie se place devant moi, elle écarte les jambes et me présente sa chatte mouillée. Je me régale de son clitoris, ma langue joue avec son bouton d’amour. Elle gémit de plaisir, ses mains se crispent dans mes cheveux. Je sens son corps trembler, elle jouit dans ma bouche.

L’atmosphère est électrique, les gémissements remplissent le salon. Nous continuons à explorer nos désirs et fantasmes, vivant une expérience inoubliable. Je me sens comblé, en plein épanouissement sexuel. La suite de la soirée s’annonce chaude, très chaude…Je continue à savourer chaque instant de ce plan à trois torride. Mon ami musclé me pilonne le cul avec vigueur, sa bite dure me remplissant complètement. Je gémis de plaisir, mes cris se mêlant à ceux de ma meilleure amie qui jouit sous mes coups de langue. Je sens son corps se tendre, ses cuisses se resserrer autour de ma tête alors qu’elle est en proie à un orgasme intense.

Mon ami musclé se retire ensuite de mon fion dilaté, me laissant un sentiment de vide. Mais ce n’est que pour mieux me retourner et me prendre en missionnaire. Il écarte mes jambes et enfonce sa queue dans mon trou, me faisant hurler de plaisir. Je sens sa bite me ramoner l’anus, chaque coup de rein me faisant frissonner de désir.

Ma meilleure amie se place alors au-dessus de moi, en 69. Je me régale de sa chatte mouillée, ma langue explorant chaque recoin de son sexe. Elle gémit de plaisir, sa bouche se refermant sur ma queue. Elle me pompe avec avidité, sa bouche chaude et humide me procurant un plaisir intense. Je sens mes couilles se resserrer, la pression monter. Je vais bientôt jouir.

« Je vais jouir, salope ! » lui dis-je, la prévenant de ma venue imminente. Elle redouble d’efforts, sa bouche me pompant avec encore plus de vigueur. Je sens mon sperme monter, je ne peux plus me retenir. Je me vide dans sa bouche, mon foutre chaud et épais se déversant dans sa gorge. Elle avale tout, pas une goutte ne coule.

Mon ami musclé se retire ensuite de mon cul, sa bite luisante de mon jus. Il se place devant ma meilleure amie, lui présentant sa queue. Elle l’avale avec gourmandise, sa bouche se refermant sur son gland. Elle le pompe avec passion, ses mains caressant ses couilles. Il gémit de plaisir, ses mains se crispent dans ses cheveux.

Je me place derrière elle, admirant son cul rebondi. Je le claque, la faisant sursauter. « Tu aimes ça, salope ? Tu aimes te faire enculer ? » lui dis-je, un sourire en coin. Elle répond par un gémissement, ses hanches se trémoussant. Je me saisis de sa chatte mouillée, la doigtant avec vigueur. Elle gémit de plaisir, ses murs se resserrant autour de mes doigts.

Je la pénètre ensuite, ma bite s’enfonçant dans sa chatte détrempée. Je la baise avec vigueur, mes couilles claquant contre ses fesses. Elle gémit de plaisir, ses cris remplissant le salon. Mon ami musclé se retire ensuite de sa bouche, se plaçant derrière elle. Il lui écarte les fesses, révélant son anus dilaté.

Il la sodomise ensuite, sa bite s’enfonçant dans son fion. Elle hurle de plaisir, ses cris se mêlant à nos gémissements. Nous la baisons en double pénétration, nos bites se cognant l’une contre l’autre. Elle jouit encore et encore, son corps se tordant de plaisir.

Nous continuons à explorer nos désirs et fantasmes, vivant une expérience inoubliable. Je me sens comblé, en plein épanouissement sexuel. La suite de la soirée s’annonce chaude, très chaude…

Nous changeons de position, ma meilleure amie se retrouvant à genoux sur le canapé, en levrette. Mon ami musclé se place derrière elle, sa bite dure contre sa rondelle. Il la doigte pour la préparer, ses doigts glissant dans son fion mouillé. Elle gémit de plaisir, ses hanches se trémoussant.

Il la pénètre ensuite, sa bite s’enfonçant dans son cul dilaté. Elle hurle de plaisir, ses cris remplissant le salon. Je me place devant elle, lui présentant ma queue. Elle l’avale avec gourmandise, sa bouche chaude et humide me procurant un plaisir intense.

Je me retire ensuite de sa bouche, me plaçant derrière mon ami musclé. Je le doigte, le préparant à son tour. Il gémit de plaisir, ses hanches se trémoussant. Je le pénètre ensuite, ma bite s’enfonçant dans son anus serré. Il hurle de plaisir, ses cris se mêlant à ceux de ma meilleure amie.

Nous nous retrouvons alors dans une chaîne de sodomie, chaque bite s’enfonçant dans un cul. Le plaisir est intense, les gémissements remplissent le salon. Je sens mon orgasme monter, je ne peux plus me retenir. Je me vide dans le cul de mon ami musclé, mon foutre chaud et épais se déversant dans son anus.

Il jouit à son tour, sa bite se vidant dans le cul de ma meilleure amie. Elle gémit de plaisir, son corps se tendant sous l’orgasme. Nous nous retirons ensuite de ses trous dilatés, nous effondrant sur le canapé.

Nous sommes épuisés, mais comblés. Nous avons vécu une expérience inoubliable, explorant nos désirs et fantasmes les plus profonds. Je me sens en plein épanouissement sexuel, heureux d’avoir pu vivre cette soirée chaude, très chaude

Publications similaires